Ces « chicanes de couple » qu’il faut avoir pour vivre longtemps

Các cặp vợ chồng trong đó một đối tác thể hiện sự tức giận trong khi người kia kìm nén điều đó khiến cả hai thành viên của cặp vợ chồng này phải chết sớm. Mặt khác, các cặp vợ chồng mà cả hai đối tác biết thể hiện hoặc kìm nén sự tức giận của họ một cách có kiểm soát sẽ được sống lâu hơn – cách giải thích của Sonia Lupien, một nhà nghiên cứu về khoa học thần kinh Arizonia, Hoa Kỳ.

Source : RADIO-CANADA


Un couple en brouille   Photo : iStock


Les couples au sein desquels un partenaire exprime sa colère tandis que l’autre la supprime prédisposent les deux membres du couple à une mort prématurée. En revanche, les couples au sein desquels les deux partenaires expriment ou suppriment leur colère sont destinés à vivre plus longtemps, selon une étude arizonienne. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, explique à Catherine Perrin que ces résultats font mentir l’adage voulant que les contraires s’attirent.

« Ce n’est pas parce que j’ai un partenaire qui a tendance à supprimer sa colère que moi, ça va me faire mourir plus tôt, affirme Sonia Lupien. Par contre, les résultats [de l’étude arizonienne] montrent que ce qui préside la mortalité d’un ou des deux membres du couple 32 ans plus tard, c’est la discordance dans le style de gestion de la colère des deux membres du couple. »

Elle poursuit : « Quand vous êtes dans un couple dans lequel il y a une discordance de style – l’un exprime, l’autre supprime – l’un des deux membres a tendance à mourir plus jeune que les membres d’un couple où il y a concordance. Quand vous êtes dans un couple où il y a concordance – les deux suppriment ou les deux expriment –, en général, vous avez tendance à mourir plus tard que dans un [couple] où il y a discordance. »

Plus de questions que de réponses

La spécialiste précise toutefois que l’étude arizonienne est une analyse statistique et que d’autres études seraient nécessaires pour découvrir les causes exactes des morts prématurées au sein des couples montrant une discordance dans le style de gestion de la colère : « Peut-être qu’une discordance crée plus de conflits, qui durent plus longtemps. […] Donc, c’est peut-être plus difficile d’arriver à un consensus. »

Qui se fâche mieux vit mieux?

Sonia Lupien conclut avec un conseil : « Avant de demander le divorce parce que vous venez de vous rendre compte que votre style de gestion de colère est différent de celui de votre époux, on se rappellera qu’il y a des moyens d’apprendre à modifier son style de gestion de colère. »

Trả lời

Email của bạn sẽ không được hiển thị công khai. Các trường bắt buộc được đánh dấu *